Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris, Paris

Exposition du 15 novembre 2015 au 20 mars 2016


Les robes trésors de la comtesse Greffuhle


Du 15 novembre 2015 au 20 mars 2016, le Palais Gallera dévoile pour la première fois, la majestueuse garde-robe de la comtesse Greffuhle (1860-1952).

Adulée de tous les hommes, la comtesse Greffuhle était paraît-il, la plus belle femme de Paris à la fin du Second Empire. Elle aurait également été la muse secrète de Marcel Proust en prêtant ses traits au personnage de la duchesse de Guermantes dans A la recherche du temps perdu.

Femme entreprenante, elle initie le fundraising, autrement dit, elle devient un « entrepreneur de spectacles ». Dès lors elle transforme les bonnes œuvres en relations publiques, lève les fonds, produit et participe aux promotions de grands événements comme les ballets russes de Diaghilev.

La comtesse Greffulhe en robe de bal, Otto © Otto / Galliera / Roger-Viollet 

Mais la comtesse est d’autant plus convoitée qu’elle sait parfaitement manier son image. Elle ne se montre que dans l’élégance la plus raffinée entre envolées de tulle, de mousseline et de plumes ou habillée d’extravagants kimonos et manteaux aux motifs orientaux.

Toutes ses tenues la valorisent et la subliment en cintrant sa taille, en marquant sa silhouette élancée ou en sublimant son teint le jour et la nuit.

Aujourd'hui le Palais Galliera propose au public de découvrir cette femme fascinante non seulement pour sa beauté et sa personnalité mais également aussi par son rôle de premier plan dans le renouveau artistique et son élégance légendaire.

Paul-César, Portrait de la comtesse Greffulhe, 1891. Pastel sec sur papier. Collection particulière.