Alekos Fassianos, la lumière retrouvée

Alekos Fassianos, la lumière retrouvée


Exposition du 20 avril au 02 juin 2012
Galerie di Meo, Paris

Après le succès de l'exposition de 2008 "Erotikon", la Galerie Di Meo est heureuse d'accueillir pour la seconde fois Fassianos dans ses murs.

Alecos Fassianos est né à Athènes en 1935. Il étudie à l’École des Beaux-Arts d’Athènes de 1956 à 1960, avec Yannis Moralis, avant de venir à Paris s’installer de 1960 à 1963, pour y étudier notamment la lithographie à l’École nationale des Beaux-Arts de Paris. Il y rencontre artistes et écrivains qui vont marquer l’époque. Louis Aragon commente ses œuvres et Jean-Marie Drot lui consacrera plus tard une monographie intitulée : La volupté mythologique. Fassianos créé des décors de théâtre pour de grandes œuvres classiques et modernes et, simultanément, son petit théâtre d’ombres et de formes issues de sa propre recherche picturale qu’il présentera à la Revue parlée du Centre Georges Pompidou, en 1983. Il réalise de nombreux livres de bibliophilie qui sont, aujourd’hui, recherchés par les collectionneurs. Il expose dans les galeries de Paul Facchetti et d’Alexandre Iolas, à Paris, et, à Athènes bien sûr, et ainsi que dans toute l’Europe. Egalement à Tokyo, New York, Stockholm et Malmô (Suède), aux biennales de São Polo et de Venise, à Berlin, puis en Australie (Melbourne, en 2011)…
La France et Paris restent sa seconde patrie où il vient régulièrement exposer ses nouvelles œuvres.