Galerie Charlot, Paris

Exposition du 28 novembre 2015 au 12 décembre 2015


Systems Under Liberty


Du 28 novembre au 12 décembre 2015, la Galerie Charlot présente une exposition de Benjamin Grosser : Systems Under Liberty.

L’intégration de la machine et du numérique dans nos vies  enthousiasme autant qu’elle fait peur. Et quelque soit notre place dans ce dispositif, nous ne pouvons y échapper. Récompensé par le Prix de VIDA 2016 qui félicite les travaux qui interrogent la relation entre art et vie artificielle, Benjamin Grosser nous propose, à travers son exposition, de prendre du recul sur la place des logiciels dans notre quotidien.

En écho avec la loi sur la surveillance promulguée en juillet 2015 en France, Systems Under Liberty met en perspective notre usage de Facebook, Google Map ou même encore nos échanges de mails. Par exemple, l’artiste a ainsi créé une extension pour navigateur : « Scare Mail ». Ce générateur d’email effrayant est une réponse aux techniques de surveillance de la NSA qui tracent les courriels comportant des mots suspects. Avec cette extension, les algorithmes de la NSA sont perturbés car saturés de messages « effrayants », rendant la surveillance absurde.

Benjamin Grosser<br />ScareMail (logo) %% 2013 %%  %%  %%

Benjamin Grosser, Scare Mail, 2013

De nombreuses autres créations de l’artiste sont donc à découvrir à la Galerie Charlot. Entre réappropriation de cet ordre culturel dominant et traitement ironique, le visiteur peut reconsidérer un système qui semble souvent nous échapper pour relativiser le rapport à la machine.

Conversation avec l’artiste le 10 décembre 2015 à 19h.

 

Texte : Alice Rolando