Agenda des expositions des muséees et galeries

28 en cours 4 à venir 7793 passées


Galerie Gare de Marlon, Paris

Pierre-Luc Bartoli

Exposition du 28/09 au 17/11/2018 Derniers jours

Jusqu’au 17 novembre, la galerie Gare de Marlon présente les toiles récentes de Pierre-Luc Bartoli.

Né à Aix-en-Provence et de famille Corse, Pierre-Luc Bartoli est un peintre figuratif travaillant actuellement à Paris. Après avoir usé des diverses techniques offertes par les arts graphiques — aquarelle, eau-forte, pastels, acrylique — l’artiste est revenu vers l’usage d’un médium plus traditionnel : la peinture à l’huile. Dans ses œuvres figuratives, il s’attache à représenter ses visions de thèmes quotidiens — natures mortes, paysages urbains, fêtards rentrant de soirée —, enveloppés dans des atmosphères sombres et énigmatiques. Il a récemment peint une série de toiles sur le thème de la nature, actuellement exposée à la galerie Gare de Marlon. 

Cézanne déclarait : « Tout ce que nous voyons, n’est-ce pas, se disperse, s’en va. La nature est toujours la même, mais rien ne demeure d'elle, de ce qui nous apparaît. »


Galerie Lélia Mordoch, Paris

L’Atlas

Exposition du 12/10 au 17/11/2018 Derniers jours

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"MS 明朝"; mso-font-charset:78; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1107305727 0 0 415 0;} @font-face {font-family:Cambria; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1073743103 0 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-ansi-language:EN-GB;} @page WordSection1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} -->

La Galerie Lélia Mordoch présente sa nouvelle exposition du 12 octobre au 17 novembre sur les œuvres de l’artiste L’Atlas. 

"Un juste milieu entre l’énergie pulsionnelle du graffiti et la médiation calligraphique."- voilà comment L’Atlas qualifie son propre travail. Des lignes structurées, du noir, du blanc, ces trois facteurs suffisent à l’artiste pour créer des œuvres aussi précises que poétiques, aussi proches du graffiti que de la calligraphie.


Galerie Lazarew, Paris

Wang Yu, À mains nues

Exposition du 11/10 au 17/11/2018 Derniers jours

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"MS 明朝"; panose-1:0 0 0 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:128; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:fixed; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:"MS 明朝"; panose-1:0 0 0 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:128; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:fixed; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:Cambria; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-ansi-language:EN-GB;} @page WordSection1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} -->

La Galerie Lazarew présente du 11 octobre au 17 novembre l’exposition À mains nues de l’artiste chinoise Wang Yu.

Les personnages de Wang Yu sont des anges, des êtres spirituels érigeant un pont entre les dimensions célestes et terrestres. Sur une demi-lune d’un jaune proche de celui du soleil, de la taille d’un voilier, ces silhouettes s’amusent, se baladent, se prélassent comme elles le feraient au bord d’une piscine. Le blanc de l’arrière-plan contraste alors avec ces scènes qui se déroulent au centre de la composition. Des pointillés colorés rappellent les étoiles présentes dans les cieux, nous plongeant dans l’immensité de l’univers. Ces créatures divines semblent posséder l’espace, l’imposant comme un terrain de jeux et de vie.


Galerie Frédéric Moisan, Paris

Nicolas Dieterlé, Dessins sur papier

Exposition du 16/10 au 17/11/2018 Derniers jours

La Galerie Frédéric Moisan présente du 16 octobre au 17 novembre l’exposition Dessins sur papier de Nicolas Dieterlé, artiste, peintre et poète. 

Nicolas Dieterlé esquisse ses toiles comme il écrirait un poème. Armé de son crayon, il trace dans une dynamique créatrice des dessins mouvementés. Comme on l’imaginerait écrire des mots, puis les barrer pour les remplacer par de nouvelles phrases, il organise ses toiles par des lignes courtes et vives qui s’harmonisent et se superposent. Ici, la rature a sa place, les maladresses sont des étapes indispensables, telles les genèses de l’œuvre.

Les paysages sont tracés par une simple ligne tremblante, imprécise, à l’image d’une montagne que l’on distingue au loin, une courbe imparfaite s’harmonisant pourtant parfaitement avec la nature qui l’entoure.

 

 


Galerie du CROUS, Paris

Pierre Seiter, Double single

Exposition du 07/11 au 17/11/2018 Derniers jours

La Galerie du Crous présente du 7 au 17 novembre 2018 l'exposition de Pierre Seiter, Double single.

Les photographies de Pierre Seiter s'intéressent aux détails. Des gros plans offre à l'observateur une contemplation d'objets qui animent notre quotidien, auxquels nous ne portons que peu d'attention. Les couleurs vives ravivent ces scènes, attirant le regard par la palette monochrome qui les compose. 


Parc des Expositions de Strasbourg, Strasbourg

ST-ART 2018

Exposition du 16/11 au 18/11/2018 Derniers jours

Du 16 au 18 novembre, la Parc des Expo de Strasbourg accueille la 23èmeédition de ST-ART, la foire européenne d’art contemporain. 

En plein cœur de la capitale alsacienne, ST-ART s’impose comme l’évènement d’art contemporain à ne pas manquer. Sous la direction de Patricia Houg depuis 2016, la foire propose de créer des liens entre professionnels et grand public, et met en valeur, par la même occasion, le métier de galeriste. Nous retrouvons entre autres à cette occasion la Galerie Thomas Bernard, la Galerie Goutal, Le Collectionneur Moderne, l’AD Galerie ou bien la Galerie Berthéas. 


L'Oeil du Huit, Paris

Andrée Boulbès, Michel Dambrine, Traces d'Exode

Exposition du 06/11 au 18/11/2018 Derniers jours

Du 6 au 18 novembre, les artistes Andrée Boulbès et Michel Dambrine s’associent à la galerie L’œil du Huit, autour d’une exposition intitulée Traces d’Exode.  

 

Retranscrire, témoigner, questionner l’exil, tel est le projet d’Andrée Boulbès. Au début des années 2000, l’artiste s’associe avec le photographe Michel Dambrine pour immortaliser ses installations dans une série de photographies.


Filtrer par :