Château de Woerth


En 1307, Wernher de Bolanden, prévôt de St-Victor près de Mayence et Otto de Bolanden, écuyer impérial firent don du château de Woerth à leur neveu Frédéric de Kirberg. La construction du château devait remonter aux années précédentes, comprenant le donjon encore conservé. Dès 1308, Frédéric de Kirberg revendit le bâtiment à Jean I de Lichtenberg, neveu des évêques de Strasbourg, Conrad et Frédéric. A la mort de Jacques de Lichtenberg en 1480, le château & le bailliage revinrent au mari de sa nièce, le comte de Deux Ponts Bitche. Le comte Jacques, en hérita au XVIe siècle, entreprit la reconstruction du château en 1554, date sur la fenêtre en dessus de porte de l'élévation sur jardin ; l'oriel sur cette façade est daté de 1555, la porte d'accès à la coursière est sculptée des armes de Jacques de Deux-Ponts-Bitche et de sa femme Catherine de Honstein. L'aile accolée à l'ouest, moins large et moins élevée, est légèrement antérieure à l'aile principale, le décor mouluré de sa porte se rattachant à la période gothique, alors que l'aile principale  est une des 1ères manifestations  de la Renaissance en Alsace. Du milieu du XVIe siècle, date
également le bâtiment situé au nord, ayant abrité les celliers du château. En 1570, Jacques de Deux Ponts Bitche s'éteignit et le château avec le bailliage passa à son gendre, Philippe V de Hanau-Lichtenberg. Après la guerre de Trente ans, le château fut restauré  pour la comtesse Dorothée-Diane, qui y séjourna  plusieurs fois ; en 1668 un incendie détruisit les appartements du premier étage qui  furent à nouveau restaurés. En 1736, à la mort de Jean René de Hanau, le château revint à son gendre Louis VIII de Hesse-Darmstadt. Son fils fit restaurer le donjon en 1758, puis le toit (à longs pans brisés). A la Révolution le château fut  vendu en plusieurs lots, l'aile principale et le jardin à Jean-Daniel Trautmann, maire de la commune et l'aile secondaire aux Loos et ensuite à Louis Sadoul, médecin cantonal. Maurice Trautmann  fit restaurer l'édifice en 1925, en construisant  un escalier extérieur et une porte néo-Renaissance, en agrandissant le bâtiment vers le nord, en transformant les dépendances en logement.
Les celliers devinrent la maison des soeurs actuellement auberge de jeunesse. En 1977 l'ensemble de l'édifice fut racheté par la ville qui y installa la mairie et les services sociaux.


Adresse
2 rue du Moulin,
67360 WOERTH
FR
-
Tel: 08 99 78 97 57
Horaires

contacter la mairie