L'actualité des musées et galeries


Cadences, Hélène Jacqz
Galerie INSULA , Paris
Exposition du 05 avril 2018 au 28 avril 2018

Cadences, Hélène Jacqz


Du 5 au 28 avril 2018, la galerie Insula présente les peintures de l’artiste Hélène Jacqz, dans une exposition intitulée Cadences, faisant virevolter les motifs colorés. 

1m60 : les toiles monumentales de Hélène Jacqz mesurent la taille d’un individu, et dansent comme si elles avaient un corps. Même muette et immobile, la peinture appelle le mouvement, la musique et le déhanchement. Quelques cercles tournoient sur la page blanche, la colorant de rouge, bleu, vert et rose tout en gardant la trace du geste par des petites éclaboussures de peinture. Les cerceaux de couleurs dilués s’élancent, remplis de grâce, et se répètent en cadence pour créer un motif, une gamme, un refrain. La courbe, néanmoins, reprend son souffle dans les silences laissés par le vide : elle n’en n’est que plus légère. Elle témoigne d’un geste franc, assuré, spontané et rapide qu’on imagine se poursuivre hors de la toile, avant de s’éteindre. Une gestuelle lyrique pour des peintures rythmiques. 

Lire la suite

Entre Ciel et Terre, Ma Desheng
Galerie A2Z Art Gallery, Paris
Exposition du 29 mars 2018 au 21 avril 2018

Entre Ciel et Terre, Ma Desheng


Du 31 mars au 21 avril, la A2Z Art gallery présentes les peinture et sculptures de l’artiste chinois Ma Desheng, un événement à marquer d’une pierre blanche… 

Pierre par pierre, Ma Desheng nous ensevelit dans son univers. Lui, qui a participé autrefois au premier mouvement d’avant garde en Chine aux côtés de Ai Weiwei, pour lutter contre le régime communiste. Lui qui a quitté son pays pour la liberté. Lui, qui un jour, est frappé d’une tétraplégie. Lui, qui aujourd’hui est à la fois peintre, sculpteur, poète et performeur. 

Un pas dans la galerie A2Z, et voilà que se suspend le temps. Au milieu du vide, immobiles, les sculptures de bronze monumentales de Ma Dasheng prennent place, dans une dignité ancestrale. Corps de pierres amoncelées, dans un équilibre précaire, qui laissent pénétrer le souffle de l’air. La surface polie et brillante du bronze se pare de l’irrégularité creusée et rugueuse de la pierre. De cet informe ciselé émerge des volumes, des ombres, lumières et courbes qui évoquent les Nanas de Niki de Saint Phalle, pâlies par la pierre ou des dolmens anthropomorphes teintés de sensualité.

Lire la suite

Grands formats, Jan Koalata
Galerie Le Feuvre, Paris
Exposition du 29 mars 2018 au 21 avril 2018

Grands formats, Jan Koalata


Du 29 mars au 21 avril, la galerie Le Feuvre présente les peintures Grands formats, de l’artiste allemand Joan Koalata, une exposition haute en couleurs !

Ce qui frappe au premier regard dans la peinture de Joan Koalata, presque aussi grande que notre corps, c’est la couleur. Rouge, bleu, jaune, amalgames violacés, saturés ou dilués se côtoient sur la même surface picturale, se mélangeant, se recouvrant, se repoussant ou s’enlaçant. Car de ces tableaux abstraits émanent un mouvement et une énergie dont les traces longilignes du pinceau témoignent encore. La couleur dessine lignes horizontales, volutes circulaires et gribouillis harmonieux apparaissant par excès ou défaut de matière. La forme est accouchée du processus, accumulant les tâches de naissance : les diverses strates d’acrylique sont visibles par transparence, se superposant les unes sur les autres et créant, par hybridation, de nouvelles silhouettes. 

Lire la suite

Gao Zengli
Galerie Schwab Beaubourg, Paris
Exposition du 28 mars 2018 au 28 avril 2018

Gao Zengli


Du 28 mars au 28 avril 2018, la Galerie Schwab Beaubourg expose les œuvres de l’artiste franco-chinois Gao Zengli. 

Pourquoi vouloir à tout prix repasser son linge ? N’y a t-il pas une poésie dans le pli hasardeux du tissu ? Gao Zengli a échangé la traditionnelle toile tendue sur son châssis contre un support froissé. Des toiles de jute jaunies, abîmées, gondolées, à moitié déchirées accueillent sur leur surface plissée des portraits peints finement en noir et blanc qui donnent vie à des figures célèbres : Alberto Giacometti, Simone Veil, Marlon Brando ou encore Lucian Freud. Dès lors, le support a autant d’importance que la peinture, tant est si bien qu’on ne sait plus qui supporte l’autre. En effet l’artiste a mis au point une technique toute personnelle pour confectionner ses tableaux. Il fixe un treillis de cordes de lin sur un châssis en bois et colle par dessus une toile de jute, en y sculptant des plis et des ondulations. Toile de fortune donc, qui donne une allure de précarité à l’œuvre, à la fois œuvre d’art mais aussi œuvre de l’artisan.

Lire la suite

Ariana Matta, Intérieurs
Galerie Teodora, Paris
Exposition du 29 mars 2018 au 12 mai 2018

Ariana Matta, Intérieurs


Entrez, du 29 mars au 12 mai, à l’Intérieur de la galerie Teodora, qui expose les peintures de l’artiste Ariana Matta, nous conduisant très loin au dedans de nous même. 

Se déplacer dans l’exposition s’apparente à marcher dans un rêve. La peinture de Ariana Matta nous emporte, nous aspire, nous inhale dans l’intimité de maisons et d’architectures inhabitées. A peine un regard, et nous sommes déjà à l’intérieur. La porte est juste derrière nous, tandis que la pièce se projette sous nos yeux. Quelques touches saccadées de matières roses, bordeaux et vertes, ici et là estompées dans un blanc laiteux, et des commodes, des miroirs et des chaises apparaissent, tandis que ombres et lignes d’un parquet fusent pour absorber notre regard. Les perspectives oniriques de Ariana Matta sont hypnotiques. 

Lire la suite

Stéphane Thidet, Détournement
Musée de la Conciergerie, Paris
Exposition du 30 mars 2018 au 31 août 2018

Stéphane Thidet, Détournement


Du 30 mars au 31 août 2018, la Conciergerie accueille l’installation monumentale de Stéphane Thidet qui détourne la Seine par d'ingénieux mécanismes pour créer un cours d’eau au sein de ce lieu historique.

Un article à découvrir dans le numéro 88 de l’Officiel des Galeries et Musées. 

Crédit Visuel : © Stéphane Thidet (Photographie de Benjamin Barda)

 

 

Lire la suite

Lee Bae, Plus de lumière
Fondation Maeght, Saint-Paul-de-Vence
Exposition du 24 mars 2018 au 17 juin 2018

Lee Bae, Plus de lumière


La Fondation Maeght présente du 24 mars au 17 juin 2018 l’exposition Plus de lumière, de l’artiste sud-coréen Lee Bae.

Une coïncidence, un heureux hasard, peut parfois susciter l’inspiration de l’artiste, et Lee Bae ne déroge pas à cette règle. Arrivé à Paris en 1990, il découvre avec stupeur le prix élevé du matériel de peinture. Prés de son atelier se tenait alors un entrepôt de construction, l’artiste y trouve un sac de charbon. Digne d’une fiction, c’est par souci économique que Lee Bae trouve ce qui deviendra, son matériau de prédilection. L’artiste s’inscrit alors dans la continuité du mouvement artistique coréen Dansaekhwa, marqué par une volonté de retour à la nature grace aux matériaux minéraux et aux couleurs monochromes. Dans la lignée de Lee Ufan et de son art minimal, Lee Bae nous dévoile ses toiles épurées et créées par du charbon. L’artiste révèle alors son pouvoir : transformer ce que nous mettons dans notre barbecue en une œuvre d’art étonnante, structurée, poétique.

Lire la suite

Jean François Galey Sand, Peinture 2016-2017
Galerie Rouan, PARIS
Exposition du 27 mars 2018 au 14 avril 2018

Jean François Galey Sand, Peinture 2016-2017


Du 27 mars au 14 avril 2018, la Galerie Rouan expose les Peintures 2016-2017 de l’artiste Jean François Galey Sand, qui nous transporte dans des dimanches après midis ensoleillés.

En ces premiers jours de printemps, ne rêvez-vous pas de promenades sous le soleil, dans les parcs verdoyants de la capitale ? Dans les peintures de Jean François Galey Sand, le ciel est turquoise, les paysages radieux, et les promeneurs tranquilles. Dans une veine hyperréaliste, la peinture Regards croisés, à taille humaine, nous donne à voir une composition lumineuse chargée de lignes et de regards. Un homme assis, à la chemise rosée, occupe la moitié droite du tableau. Paisible, dérobé sous ses lunettes noires et son chapeau, il regarde vers sa droite, d’un air rêveur, tandis que suivant son regard, nous rencontrons la frontière de la toile. En chemin, notre œil a croisé des statues de femmes, n’ayant pas non plus l’intention de nous guider. L’une, de face, examine ses pieds, l’autre, de dos est tendue vers l’avant. Notre œil ne sait ou se fixer, curieux de connaître l’objet de l’attention des divers personnages. Mais ces regardeurs n’ont que faire d’être regardés. Même le petit corbeau, sur la gauche du tableau, se détourne de nous, comme pour indiquer au spectateur qu’il n’est pas le centre du monde. Décentrés, nous sommes alors tentés d’entrer dans la toile pour y prendre part et nous y promener.

Lire la suite

Pietro Sganzerla, I musicisti
Galerie Sifrein, Paris
Exposition du 23 mars 2018 au 28 avril 2018

Pietro Sganzerla, I musicisti


La Galerie Sifrein présente du 23 mars au 28 avril 2018 l’exposition I musicisti, regroupant les œuvres du peintre italien Pietro Sganzerla.

Au premier coup d’œil, les portraits de Pietro Sganzerla semblent familiers. Le peintre reprend et redonne vie aux tableaux représentant les grands-maîtres de la musique classique. Passant de Wolfgang Amadeus Mozart à Ludwig van Beethoven, l’artiste se réapproprie les portraits connus et marqués dans les mémoires collectives, et ose transformer ces figures immuables.

À la vue de ces peintures de taille humaine, nous sommes transportés dans une autre dimension. À la manière de Gérard Fromanger, Pietro Sganzerla opte pour des personnalités renommées, appartenant à autre époque, et leur redonne vie par des jeux de composition et de couleur.

 

Lire la suite

Klaus Staudt, Un demi siècle de création
Gimpel et Müller, Paris
Exposition du 22 mars 2018 au 28 avril 2018

Klaus Staudt, Un demi siècle de création


La Galerie Gimpel et Müller présente du 22 mars au 28 avril 2018, l’exposition Un demi siècle de création regroupant les œuvres de l’artiste allemand Klaus Staudt. 

Des formes géométriques simples sont à l’origine d’un travail complexe. Le vocabulaire plastique de Klaus Staudt se compose de carrés, de rectangles, de lignes, toutes ces figures que nous avons appris à appréhender dés l’enfance, avec les fameuses « Boîtes à formes », mettant les sens des nourrissons en éveil. C’est alors à notre tour de stimuler nos esprits par l’art optique de Klaus Staudt. 

Ce travail minutieux et réfléchi s’apparente au travail de l’architecte, une méticulosité et une justesse dans les combinaisons. À l’image de Tadao Ando et de son œuvre empreint de la rigueur japonaise, Klaus Staudt nous dévoile un univers où toute pièce a sa place, où toute forme est pensée pour l’endroit auquel l’artiste l’a prédestiné. 

Lire la suite

Carol Riu, Re dessiner le monde
L'Oeil du Huit, Paris
Exposition du 20 mars 2018 au 08 avril 2018

Carol Riu, Re dessiner le monde


Du 20 mars au 8 avril, la Galerie L’Oeil du Huit présente les œuvres de l’artiste Carol Riu dans une exposition intitulée Redessiner le monde, qui nous emporte dans un univers imaginaire et candide.

Que dessineriez vous si vous aviez le pouvoir de créer un nouveau monde ? Carol Riu nous répond, avec ses crayons, par des esquisses grises mêlées aux couleurs pâles, venant habiter timidement la page blanche. Des créatures géométriques et magiques apparaissent au milieu de la feuille, dans un assemblage de petites formes. Papillons, êtres elfiques, coquillages, cerfs et autres personnages émergent, s’enlaçant sur un même plan. Un univers merveilleux fait surface doucement, et s’enroule dans une forme comme dans une bulle. Les contours de cette chrysalide sont cernés d’ombres estompées, donnant l’impression d’un monde léger et fragile comme un nuage de poussières. A l’intérieur, le trait du crayon est fin, délicat, minutieux dessinant des motifs qui rappellent ceux des ailes du papillon. 

Lire la suite

Bernard Buffet
Galerie Taménaga, Paris
Exposition du 22 mars 2018 au 12 avril 2018

Bernard Buffet


La Galerie Taménaga présente du 22 mars au 12 avril, une exposition regroupant des peintures de Bernard Buffet.

Plus personne ne présente le peintre Bernard Buffet, qui laisse derrière lui plus de 8 000 tableaux. Un œuvre considérable ayant marqué les esprits aussi bien en France qu’à l’étranger, jusqu’à atteindre l’Asie. L’exposition de la Galerie Tamanéga émane d’une volonté de célébrer le lien privilégié unissant Bernard Buffet à Monsieur Kiyoshi Taménaga, premier marchand d’art japonais à s’être intéressé au travail du peintre.

Le coup de pinceau de Bernard Buffet est reconnaissable du premier coup d’œil. Un peintre que tout le monde connaît, que certains méprisent, et que d’autres admirent : ses tableaux ne laissent simplement pas indifférents. L’artiste est un observateur du doute humain, des angoisses qu’il transcrit sur ses toiles, traduisant par la même occasion ses propres incertitudes. Impossible alors d’observer ses toiles d’un simple œil contemplatif, les tableaux nous transpercent, nous troublent… nous dérangent ?

 

 

 

Lire la suite